Le trotteur rainbow mandarino de chez CHICCO

Publié le par rina

Le trotteur  rainbow mandarino de chez CHICCO

Aujourd'hui ptit pimousse a reçu son trotteur rainbow coloris mandarino ( pour donner du pep's et de la couleur a nos journées sans soleil ) de chez chicco 

j' ai donc déballer et assembler ce trotteur ( sans outil ) j ai un peu galérer pour installer le siège mais une fois qu on a la technique c est facile 

voila après 20 minutes le trotteur est donc près a être utiliser

( oui je sais en a qui diront le trotteur c est pas bien patati et patata je m en fou c est mon bébé je fait ce qui me semble bien pour lui j ai fait la même chose avec queenie et didou et aucun des deux n'a eu de problèmes , on vas pas polémiquer la dessus je vous fait juste découvrir un produit acheter dans le commerce ici sur le site Aubert , a vous de l utiliser ou pas )

ce que j ai sur ce trotteur c est l utilisation facile il se bloque automatiquement pour la sécurité de bébé se repli très facilement et de est assez compacte 

la tablette de jeux est très bien et surtout ne casse pas les oreilles avec des effets sons et lumières y en a pas 

bébé a pu découvrir le monde depuis un autre point de vu même si pour le moment il me fait de la marche arrière il auras bien vite trouver le bon sens pour cavaler partout dans la maison 

mention spécial ce trotteur est equiper de bloc anti basculement pour les escalier j ai tester sans ptit pimousse au niveau des marche qui descendent a la salle de bain effectivement c est bien penser mais a utiliser toujours sous la surveillance d un adulte et seulemet quelques minutes par jours suivant l'age de votre bébé

le trotteur est réglable en plusieurs positions en hauteur pour suivre la croissance de bébé 

 

voila notre découverte du jour , maman et ptit pimousse sont ravis de cette acquisition 

le prix varie selon la ou vous l acheter entre 70 et 100 euros disponible en 3 coloris bleu vert et mandarine 

Publié dans Les indispensables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article